La route verte

Publié le 17 Septembre 2005

   
Le plus grand chantier vert du Québec : un itinéraire cyclable de 4 000 kms


La Route verte est une idée ambitieuse et originale qui a pris forme en 1995. Vélo Québec en est l’initiateur et la réalise en partenariat avec le gouvernement du Québec (coordination interministérielle) en partenariat avec des organismes régionaux. L’objectif est en 2005 d’arriver à boucler un itinéraire cyclable de près de 4000 kms reliant le Québec d’ouest en est - du Témiscamingue et l’Outaouais jusqu’à la Gaspésie- et du nord au sud depuis l’Abitibi, les Laurentides, le Saguenay/Lac St-Jean vers le centre du Québec et l’Estrie. A l’image du Québec, elle traversera la forêt boréale, longera des lacs et des rivières, sillonnera la campagne, s’enfoncera dans la montagne et s’ouvrira sur la plaine avant de longer le Saint-Laurent et d’atteindre la mer.
En 1996, le réseau cyclable québécois était évalué à 2300 kms, répartis dans plusieurs régions et faisant appel à différentes infrastructures : pistes en site propre (séparées de la circulation), bandes et accotements pavés, ainsi que chaussées désignées (routes tranquilles). La construction de la Route verte permet de relier entre eux certains de ces tronçons locaux ou régionaux et de créer ces nouveaux segments non encore existants. La route utilise aussi des emprises d’utilité publiques (voies ferrées abandonnées, chemins de halage, emprises hydroélectriques…) qui sont acquis par le gouvernement si besoin afin de les réaménager pour les rendre cyclables.
La Route verte est en cours de construction et mobilise de très nombreux acteurs nationaux et régionaux, qui doivent se coordonner entre eux et apporter leur concours technique et financier en vue de réaliser l’objectif final. 2000 kms linéaires sont à peu près reliés actuellement grâce à l’implication de tous. Elle est également en cours de jalonnement avec des balises toujours identiques pour une unité d’ensemble. Une balise avec un logo spécifique identifiant cette route a été créée en 1997. Elle la jalonne aux intersections et tous les cinq kilomètres.
Ce projet s’inscrit dans la tradition des grands itinéraires cyclables mondiaux : les Cycloroutes nationales du Danemark, le National Cycle Network en Grande-Bretagne, les pistes cyclables du Danube et celle du Rhin (traversant 5 pays), l’itinéraire côtier de l’ouest américain (Orégon et Californie) et les réseaux américains en cours d’aménagement grâce au Rails-To-Trail Conservancy.
La Route verte peut être parcourue d’un seul trait ou par tronçons. On peut l’emprunter près de chez soi ou dans des régions inconnues à découvrir, la parcourir occasionnellement ou y retourner plusieurs fois par an. Elle peut offrir un défi personnel, que l’on relève seul, en famille avec des amis.
Beau projet en tout cas que cette vaste route qui permettra de relier entre elles toutes les régions du Québec d’un coup de pédale !
Pour visionner la vidéo de la Route verte et en savoir plus, visitez le site web : www.velo.qc.ca

Article écrit en juillet 2000 pour le magazine Gîtes de France

Rédigé par Marie Remande

Publié dans #articles généralistes

Repost 0
Commenter cet article

MSC dissertation 02/12/2009 12:29


Blogs are so informative where we get lots of information on any topic. Nice job keep it up!!
____________________

MSC dissertation