De Tours à Copenhague, insurrection poétique - J #7

Publié le 13 Décembre 2009

Tours hier soir, la suite de la veillée pour Copenhague.

Précipitons nous tous sur Le lieu de l'insurrection poétique du moment, pour retrouver des photos de ceux qui veillaient en même temps que nous les 50 pékins de Tours. Dans la capitale tourangelle, étaient présents aussi un grec, un nicaraguéen, un allemand... et deux normands. Ailleurs peut-être des tourangeaux, indo-sahéliens ou romano-syriens?

Pendant que nous, allumions paisiblement nos bougies sous l'oeil intrigué des nombreux badeaux qui finissaient leurs courses de Noël, 10 000 personnnes défilaient pacifiquement à Copenhague. Les bannières clamaient "Il n'y a pas de planète B" ou "pour une action urgente et réelle sur les changements climatiques, maintenant!". Quelques incidents en queue de manifestation ont conduit à l'interpellation de 969 jeunes activistes (ndlr: les quelques "casseurs" faisaiet-ils partie desmouvements pacifistes et ONG officielles?). Ce matin seuls quelques uns seraient encore détenus selon l'agence AP. Surtout ne pas se détourner du véritable objectif : l'aboutissement des accords de Copenhague le 18 décembre à l'issue de la Conférence.

En attendant, savourons le bonheur de notre veillée d'hier soir en images :



femmes veillée      veillée CL2 
Femmes qui veillent                                          Jeune veilleuse

Copenhague 6257

Bougies au poing

veillée 3

Vaillants veilleurs

veillée CL1

C'est beau une ville la nuit

Au fond devant le sapin, le panneau "pour un accord juste, ambitieux et contraignant" porté haut et fort par le doyen du groupe.

Rédigé par Marie Remande

Publié dans #articles généralistes

Repost 0
Commenter cet article