Mode d'emploi des écrans destiné aux parents

Publié le 18 Juillet 2013

Mode d'emploi des écrans destiné aux parents

Les pratiques des enfants et adolescents autour des écrans connectés inquiètent les parents. Une étude scientifique vient les rassurer. Nous y ajoutons des conseils pour leur éviter de paniquer.

Une étude de l'Académie des Sciences, « l'enfant et les écrans », parue en janvier 2013 (1), souligne, de manière inattendue, les aspects bénéfiques de la transformation de la société, induits par les nouveaux usages d'Internet et des écrans. Ils « amélior(e)nt l’acquisition des connaissances et des savoir-faire, mais aussi contribu(e)nt à la formation de la pensée et à l’insertion sociale des enfants et des adolescents », indique J.F. Bach, secrétaire de la sérieuse institution. Mais une utilisation trop précoce ou une sur-utilisation des écrans peut aussi avoir des conséquences négatives durables sur la santé, l’équilibre et les activités futures, dues à une perturbation de la concentration, au manque de sommeil et à l'élimination des autres formes de culture.

Selon les spécialistes, on ne peut pourtant pas parler de dépendance à Internet. L'inquiétude des parents s'avère bien souvent infondée dans ce domaine. Il n'existe que quelques rares cas où l'utilisation de ces médias s'avère pathologique. Les signes : des résultats scolaires en baisse, l'isolement, le manque appétit et des nuits blanches passées sur l'écran.

Au delà de ces constats, cette étude et de nombreux autres sites (2) conseillent les parents, dans une pratique « raisonnée », âge par âge, des écrans. Il est recommandé de les interdire aux moins de trois ans. Facebook quant à lui est défendu aux moins de 13 ans. Et un téléphone portable ne s'avère pas nécessaire avant le collège, avec dès le départ le choix de forfaits bloqués. Les parents installeront l'ordinateur et la console de jeux dans un pièce commune et fixeront des règles claires d'utilisation, avec une limitation des heures quotidiennes selon l'âge. Lorsque l'enfant grandit, ils peuvent lui faire plus confiance et surtout parler avec lui de ses pratiques. Concernant le téléphone portable, les parents apprendront aux jeunes les clés du savoir-vivre (l'éteindre en cours et durant les repas, ne pas parler trop fort dans les lieux publics). Ils leur indiqueront la façon de se protéger des ondes - pas d'appareil allumé sous l'oreiller, bluetooth éteint, oreillettes - alors qu'on connait encore mal les effets négatifs de celles-ci sur la santé.

(1) « L'enfant et les écrans » Académie des Sciences. Ed. du Pommier.

(2) www.pedagojeux.fr

Article paru dans la France Agricole n°3485 du 3 mai 2013

Photo : Marie Remande

Rédigé par Marie Remande

Repost 0
Commenter cet article