"Handivalides" fait changer le regard des ados

Publié le 18 Mars 2011

 

 

IMG 8096 OK3

 

Ce mardi là, neuf ados en situation de handicap du centre spécialisé E.E.S.H.R.M. Maurice Coutrot à Bondy sont venus rencontrer 25 élèves du collège « ordinaire » Thomas Mann à Paris autour de jeux et d'ateliers. « Au début, je me sentais mal d'être valide. J'étais gêné. Après les jeux de ce matin, on se connaît, ça va mieux! » explique Camil. Après des échanges animés à la cantine, le groupe découvre une surprise. La dizaine d'animateurs bénévoles de l'association Starting-Block, organisatrice de ce « jumelage Handivalides », habillés à l'africaine, ont transformé une salle de classe en village sénégalais. Ils distribuent des « boubous » (1) aux jeunes qui, par « familles », se rendent successivement dans des « cases » installées dans toute la pièce. En jouant, ils doivent trouver des solutions aux problèmes d'eau, de nourriture, de santé, d'élevage et d'éducation du « village de Diambey », dont ils sont devenus les habitants le temps d'une après-midi. Les idées fusent. Les enfants se mélangent. Les différences entre valides et handicapés ne se ressentent plus. Roumeïssa, atteinte d'un handicap très invalidant, rayonne « J'ai beaucoup aimé. J'ai fait connaissance avec des gens et ça s'est fait beaucoup plus vite que d'habitude! ». Elle et ses copains se réjouissent d'accueillir bientôt les Parisiens à Bondy pour d'autres aventures et en juin de se retrouver avec toutes les autres classes des jumelages Handivalides  au stade Louis Lumière à Paris lors d'une journée handisports.

 

www.starting-block.org (rubrique Handivalides, jumelages scolaires)

   

(1) sorte de tuniques de tissu imprimé et coloré


 

Article paru dans le magazine Okapi- Bayard Presse

Rédigé par Marie Remande

Publié dans #articles généralistes

Repost 0
Commenter cet article