Limousin, terre sensible et rebelle

Publié le 20 Septembre 2005

Porte d’entrée de l’Occitanie, région secrète et préservée, le Limousin est la terre rêvée du tourisme vert.
(Extrait d'un article réalisé pour le Magazine GÎTES DE FRANCE)

Entre Auvergne et Périgord, le Limousin offre au visiteur une infinité de paysages : forêts, landes et tourbières des Monts d’Ambazac et des Monédières, eaux vives du Plateau de Millevaches, vallées de la Creuse et de la Dordogne, pâturages où paissent les vaches rousses limousines. Côté savoir-faire, les artistes limousins jouent avec la matière depuis des générations : tapisserie d’Aubusson, dentelle de Tulle, émaux et porcelaine de Limoges. En suivant les routes historiques de Ventadour, de Richard Cœur de Lion et des pèlerins de Saint-Jacques, les touristes peuvent aussi aller sur les pas des troubadours qui firent du Limousin un des hauts lieux de l’Occitanie.
Région encore peu connue des français et étrangers, le Limousin commence cependant depuis quelques années à profiter de la vague de l’éco-tourisme. Chaque année la fréquentation touristique progresse et en particulier dans les gîtes ruraux et chambres d’hôtes dont le nombre est en constante augmentation. Les thèmes privilégiés par les touristes sont la randonnée et le régionalisme (fêtes locales, gastronomie).
Une coordination régionale entre les trois relais des Gîtes du Limousin (Creuse, Corrèze et Haute-Vienne) permet notamment l’édition commune d’un guide des Chambres d’Hôtes et, fait plus rare, d’un guide regroupant une sélection de Gîtes Ruraux à réserver auprès du Comité Régional du Tourisme. Les trois départements participent également à un service information interne d’information appelé L.E.I. (Lieu d’Echange d’Informations). Il est géré au plan régional via Internet et permet de faire circuler des informations entre Offices de Tourisme, Comités Départementaux de Tourisme, Relais des Gîtes et Comité Régional du Tourisme. Il permet par exemple d’obtenir en temps réel l’ensemble des disponibilités. Ce service n’est pour le moment pas accessible au client.
Hormis ces actions concertées, chaque département possède ses spécificités dans le développement des Gîtes de France.

Du côté des départements
En Creuse, un remarquable travail de rénovation du bâti rural a été élaboré par le relais des Gîtes pour aider à la restauration des Gîtes ruraux et Chambres d’hôtes. Ainsi, les touristes possèdent un choix particulièrement large de bâtisses, fermes et maisons rénovées avec goût dans la tradition creusoise.
En Corrèze, l’accent est mis sur la politique de qualité concernant les hébergements. Depuis 3 ans, le relais corrézien mène un travail rigoureux de remise aux normes, qui a permis de requalifier une centaine de Gîtes après travaux. Une étude réalisée en partenariat avec EDF a permis de visiter 150 maisons sur la base du volontariat des propriétaires. Ces derniers ont pu recevoir des conseils du relais sur les travaux à réaliser, leur coût et les possibilités de financement. Après travaux, le parc est ainsi passé de 42% de Gîtes 3 épis en 1996 à 52% en 1999, ce qui rapproche désormais le département de la moyenne nationale. Pour aller plus loin, le relais départemental a entrepris depuis peu un travail plus large d’information et de formation sur la qualité. Il insiste particulièrement sur la propreté, critère sur lequel la clientèle est de plus en plus exigeante. « Un projet de label des Gîtes impeccables est même en projet », nous a livré Jean-Marie Roche, responsable du relais des Gîtes de Corrèze. Les Gîtes de Haute-Vienne se sont fait, quant à eux, une réputation autour de l’accueil des enfants. Depuis une vingtaine d’années, le relais a encouragé la création de Gîtes d’Enfants (cf. encadré ci-contre). Aujourd’hui, il en existe donc 16 dans le département dont 3 Club Jeunes (réservés aux plus âgés, 10/15 ans et permettant d’accueillir jusqu’à 35 enfants et adolescents). Le principe est l’accueil en famille et à la campagne de petits citadins. De plus en plus de structures proposent également des activités à thème : poney, pêche, arts du cirque, musique, orpaillage…L’accueil des enfants en Gîtes a même fait boule de neige en Haute-Vienne, puisque le thème des vacances pour les enfants est un thème phare de la promotion touristique départementale.

Rédigé par Marie Remande

Publié dans #articles généralistes

Repost 0
Commenter cet article