Déception pour Ingrid

Publié le 23 Octobre 2006

Le 20 octobre dernier, le président colombien a finalement  écarté un échange humanitaire entrepris conjointement avec la France et la Suisse. La mère d'Ingrid Betancourt dénonce une "condamnation à mort" des otages.

Et me voilà obligée de reprendre à nouveau ma plume militante pour dénoncer la reculade du président Colombien Alvaro Uribe concernant la libération des otages en Colombie. Par manque de temps cette fois, je vous renvoie à l'article trouvé sur le site consacré à Ingrid Betancourt et aux autres otages en colombie : http://www.educweb.org/Ingrid/Fr/Bottom.htm 

L'impuissance me mine, mais écrire et informer, sont déjà des moyens de ne pas laisser ces otages mourir, c'est du moins ce qu'a dit Florence Aubenas lorsque je l'ai rencontré l'an dernier. Faites passer...

Rédigé par Marie Remande-Archer

Publié dans #articles généralistes

Repost 0
Commenter cet article