L'anti Laurence Ferrari

Publié le 10 Juin 2008

Ajourd'hui trois conseils simples si vous ne voulez entendre parler ni de laurence Ferrari, ni de Patrick Poivre d'Arvor :
- ne pas allumer la télévision
- ne pas écouter la radio
- ne pas lire la presse (le comble pour une journaliste)

Par contre, vous pouvez sans risque :
- retourner la télé, de l'autre côté c'est plus marrant
- travailler alors que le ciel est beau (même si ce n'est pas lundi)
- manger à la cantine avec les copains et les copines
- aller au cinéma, "le cinéma c'est épatant, c'est l'évasion!"
- rêver, c'est votre réalité ("Dream is my reality"...)
- etc, etc...

Nota Bene : Cet article comporte quelques références culturelles majeures. A vous de les découvrir. Le gagnant (gagnant) aura le droit de publier un post sur ce blog (sous réserve d'acceptation par le modérateur).

Rédigé par marie remande

Publié dans #mot du jour

Repost 0
Commenter cet article

Mon nom 04/01/2011 20:14




Marie 23/06/2008 16:25

Merci Denis pour ton commentaire. Oui tu as bien trouvé les permières références. il en manque deux, dont une pas facile. Essaye encore. sinon, bravo pour ton site un peu ovni. Intéressant.

Denis 23/06/2008 15:48

Pour la télé qui est plus marrante de l'autre côté je sais : c'est dans la chanson de Boris Vian "J'suis snob" [j'aime beaucoup Boris Vian, ses chansons et ses romans aussi] ; travailler alors que le ciel est beau (ou bleu ?) ça doit être dans la chanson de Cloclo "le Lundi au soleil" ; "Moi, j'préfère manger à la cantineuuu" c'est aussi une chanson mais je sais pas de qui ; les autres doivent aussi être des références de chansons... logiquement.

manon 13/06/2008 21:28

je t'avoue je sais pas