Voeu 2006 : Ingrid vit

Publié le 14 Janvier 2006

Samedi 14 janvier 06, 02 h 30 du matin, nuit de presque pleine lune. Je me suis réveillée. Comment dormir après une soirée comme celle d’hier soir, soirée de soutien pour la libération d’Ingrid Bettancourt et des otages colombiens ? Eveillée je suis en ce moment. Cela me donne des ailes. Celles de m’envoler jusqu’à celles et ceux qui n’arrivent pas à dormir comme moi peut-être. Cette nuit je pense à toi, Ingrid Bettancourt, j’espère encore vivante, après 4 ans de détention par les Forces Armées Révolutionnaires Colombiennes.
Et …je fais le vœu pour 2006…
comme Michel Sapin (inspiré par Eric Thomas) et Bernard Valette, hommes politiques engagés hier soir,
comme les trois jeunes du lycée Voltaire (d’Orléans ?) qui ont présenté un projet défendu au Mémorial pour la paix de Caen ( sorry, j’étais trop captivée par votre intervention pour prendre le temps de noter vos noms),
comme Isabelle Galent, coordinatrice des 70 comités de soutien pour la libération des otages colombiens, et ses complices venus de toutes les villes de la région avec leurs tee-shirts militants bariolés barrés de la « marque » liberdad ! en offrande visuelle aux caméras,
comme Renaud, qui offre une chanson (on a écouté son single),
comme Florence Aubenas, journaliste sensible et  engagée, venue dire en tant qu’ex-otage en Irak, l’importance de telles mobilisations collectives et soutenir la cause que tu sers,
comme les autres nombreux journalistes présents hier (pas trop de « chercheurs de scoop » et de « buveurs de sang », ouf !) et les 20 personnes du Club de la Presse Val de Loire, tous venus pour écouter, noter, photographier, espérer ensemble
comme tous les simples citoyens que nous sommes tous, venus par simple devoir, car oui j’estime que c’est bien la moindre des choses que de prendre quelques heures pour simplement être là, un même combat pour moi que lorsque j’ai allumé des bougies dans mon jardin avec Manon et Paul et Pierre-Olivier et qu’on a fait une veillée pour la paix en Irak  aux côtés de milliers de personnes dans le monde qui s’étaient passé le message par Internet au moment où le gouvernement américain et ses alliés armaient leurs soldats et huillaient la ferraille de leurs chars pour une seconde fois …

Bref, comme eux tous et avec eux je fais le vœu que 2006 soit l’année de ta libération et de 60 autres otages colombiens (5200 personnes seraient actuellement détenues ou auraient disparu en Colombie) , Ingrid, et que nous citoyens français et européens, qui avons la chance de vivre en démocratie, criions plus fort l’élégance et le courage de personnes comme toi.

Merci à toi et à tous ceux et celles qui se battent au risque de leur vie pour la paix et la démocratie en Colombie et dans les pays où la violence, la corruption et le non-respect des droits humains font loi. 
Je vais dès aujourd’hui acheter ton livre « La Rage au cœur », paru en poche.

Et puis si vous pensez qu’espérer ne suffit pas, je vous invite à aller visiter le site www.betancourt.info pour faire un petit quelque chose en plus. Signez la pétition « liberdad », participez à la campagne « aéropostale 3000 »…
Et pour en savoir plus sur les tenants et les aboutissants de la détention d'Ingrid Betancourt, un très bon article traduit de l'espagnol est disponible sur :http://www.educweb.org/webnews/ColNews-Apr05/French/Articles/Unaradioparasecuestradose.html
 
Témoignez autour de vous…

Bonne nuit et à la prochaine… Il est 3h30, je retourne dormir, Inch’allah, comme disent mes amis algériens.

Rédigé par Marie Remande-Archer

Publié dans #articles généralistes

Repost 0
Commenter cet article