dictature de la croissance

Publié le 2 Décembre 2005

Mon coup de coeur de la semaine : le livre  dictature de la croissance.
En plein contexte politico-médiatique plutôt déprimant, cet essai m'a envoyé comme un coup d'air frais. Gérard Moreau, l’auteur, y porte un regard très lucide sur les disfonctionnements chroniques de notre société. Il tente d’en analyser les causes avec un regard décalé, mais aussi ouvre des voies d’espoir et dessine des solutions vers plus d’humanisme et d’équilibre.


voilà ce qu'en dit le communiqué de presse

Dictature de la Croissance
  de Gérard Moreau

Tout pour l'emploi, relancer la croissance, stimuler la consommation, dynamiser la production... Dans ce concert assourdissant, Dictature de la croissance apporte une notre résolument discordante : en finir avec la croissance! La réflexion se fonde sur une idée simple : aucune production ne peut croître indéfiniment.
Nous sommes contaminés par le dogme de la croissance au point d'éprouver des difficultés quasi insurmontables à envisager d'autres voies qu'une expansion industrielle permanente. Les fluctuations du taux de croissance sont suivies à la loupe. Jusqu'aux "produits culturels" qu'on nous demande de consommer massivement.
Dictature de la croissance explore les racines historiques et théoriques du phénomène, puis analyse le monopole du travail-emploi : au moment où il achève sous nos yeux son parcours historique, le travail est devenu la valeur suprême, même si, malgré l'arsenal des mesures et des plans, le chômage se maintient à grande échelle.
Comment sortir de cette contradiction? Où trouver la force de se dégager du totalitarisme de la croissance? Face à cette dictature de la production/consommation, la volonté humaine seule a le pouvoir d'agir. Les conditions sont mûres pour passer à un stade supérieur de démocratie, celui de la personne qui revendique sa responsabilité. C'est une perspective autrement plus enthousiasmante que la périlleuse course à la production : renouer le tissu social et réconcilier enfin l'homme avec la nature. 

L’Auteur
Gérard Moreau est né à Angers en 1946.
Après une  démission de l'Education Nationale qu’il n’a jamais regretté, il a contribué  à la création du festival Cinémas d'Afrique à Angers qu’il dirige aujourd’hui.
Il a publié plusieurs guides pédagogiques dont  « le Bac à l’aise »


192 pages     ISBN  2-84679-033-7        Prix  10 Euros
GINGKO éditeur     Tel : 01 48 51 07 48    Mèl : ginkgoediteur@noos.fr

Rédigé par Marie Remande-Archer

Publié dans #articles généralistes

Repost 0
Commenter cet article

Etienne 02/12/2005 22:42

Sans doute passionnant !
Dans la même veine, je recommande "Pourquoi ça ne va pas plus mal?" de Patrick Viveret(Editions Fayard. Collection Transversales. 2005).
Il est philosophe de formation et conseiller référendaire à la Cour des comptes. Il est Directeur du Centre International Pierre Mendès France (CIPMF) et est également membre du conseil d’orientation de la revue Transversales Science/Culture. Il collabore régulièrement au journal Le Monde Diplomatique.
Vous pouvez lire son rapport de 2002 intitulé "reconsidérer la richesse" - tout à fait passionnant :
http://www.freescape.eu.org/biblio/IMG/pdf/rapport.pdf
Il explique par exemple comment les catastrophes environnementales augmentent le PIB et comment les activités bénévoles le font baisser...

Bises à la rédactrice-cousine et merci.