Un jardin de tous les sens

Publié le 28 Novembre 2005


Jean de Boissy, propriétaire du Domaine de la Chaize, a la réussite modeste lorsqu’il nous annonce que son jardin de cultures du monde accueille aujourd’hui 20 à 25 000 visiteurs par an. « Nous venons de recevoir un journaliste qui faisait un reportage sur les lieux méconnus qui accueillent beaucoup de touristes » confie-t-il amusé, lorsqu’on lui dit ne pas connaître le lieu. Situé près de Lapalisse dans l’Allier, le Domaine de la Chaize  propose aussi depuis deux ans, des visites adaptées aux personnes souffrant de handicaps visuels, auditifs, mentaux et bientôt moteur. Des aménagements motivés par des raisons très personnelles, « uniquement pour rendre service » à ces touristes souvent oubliés. « Je déplore que si peu soit fait pour permettre l’accessibilité à tous dans les lieux touristiques. Alors aujourd’hui, ils ont tendance à se déplacer de moins en moins. La fréquentation des personnes handicapées sur notre site pourrait largement franchir la barre des 3% actuels » déplore le maître des lieux. Quatre étapes jalonnent le cheminement, entièrement détaillé au mètre près dans un document lisible par tous (braille intégral, braille abrégé pour les non-voyants et noir agrandi pour les malvoyants), conçu en collaboration avec l’association auvergnate Braille et Culture. Dans la « Grange aux fleurs », on peut toucher les bois de la montagne Bourbonnaise et palper les graines de toutes origines avant d’aller ailleurs tâter et humer un herbier géant de fleurs séchées naturelles. Sorti dans le jardin, on glisse sa main dans l’eau de la rivière, on caresse les bambous et l’on s’avance, toujours muni du précieux guide-sésame, vers le jardin des senteurs où une centaine de variétés de plantes brouillent les pistes de l’odorat. Le parcours s’achève en beauté dans la luxuriante serre de plantes méditerranéennes. Là, en hiver, si la récolte est bonne, Jean offre une orange à respirer, éplucher et goûter,  au milieu des jasmins blancs et des bougainvilliers couleur fuschia. Après la visite du four, où les fleurs sont séchées pour la fabrication de compositions, on rejoint le hall d’exposition. Le produit des ventes de bouquets secs, réalisés sur le site, compense la gratuité des visites : des recettes bienvenues pour cette initiative individuelle, qui semble bien mériter l’obtention récente du label « Tourisme et Handicap ».  
Tél. 04 70 99 06 03 et  www.domainedelachaize.com

Extrait dossier  "Tourisme et handicap"  réalisé par MRA pour le magazine Gîtes de France - Hiver 2005

Rédigé par Marie Remande-Archer

Publié dans #articles généralistes

Repost 0
Commenter cet article