En pente douce dans les Hautes-Vosges

Publié le 11 Novembre 2013

En pente douce dans les Hautes-Vosges

Imaginez un pays de courbes douces, de prairies fleuries, de forêts de feuillus et de sapins (la seconde plus grande surface boisée de France). Vous venez de poser votre regard sur la ligne bleue des Vosges, celle des sommets situés à l'Est du département et d'Epinal, petit coin de montagne voisin de l'Alsace, au sud de la Lorraine.

Les Hautes-Vosges, c'est le côté montagne du département du même nom. Pas si haut que cela d'ailleurs le relief, puisque le Honeck culmine à 1363 mètres. Le sommet mérite pourtant le voyage et la série de virages en épingle à cheveux à emprunter pour l'atteindre. Par temps dégagé, la vue sur les cimes alpines (Mont Blanc, Eiger, Youngfrau) et leurs pointes neigeuses en arrière-plan est saisissante : en contrebas, Gérardmer et le lac de Longemer d'un côté, Munster et la plaine d'Alsace de l'autre côté ! Au bout des jumelles, un chamois bondit sur les rochers en surplomb.

Les Hautes-Chaumes, ces prairies d'altitudes, se retrouvent plus au sud, en empruntant la route des Crêtes, au sud de La Bresse, dans le parc Naturel régional des Ballons des Vosges. Dans ses paysages lunaires pousse une végétation rustique comme l'arnica ou la gentiane, aux fleurs jaunes prisées des botanistes.

Dans la petite ville de Gérardmer, la tradition textile est toujours vivace. Les amateurs de beau linge de maison – serviettes, draps, nappes, torchons, aux imprimés de couleur - déambulent dans les magasins d'usine.

La « Ferme du bien-être », située sur la route d'Epinal, à quelques kilomètres de là, vend ses huiles essentielles, savons, plantes aromatiques et médicinales, tisanes et sirops, à base de plantes cultivées par les producteurs propriétaires. Un jardin pédagogique présente toutes les espèces utilisées. Accolée à la boutique, la distillerie, d’où s’échappent des odeurs de sapin, de menthe, de romarin, se visite. Depuis plusieurs dizaines d'années, une quinzaine d'autres producteurs locaux valorisent et transforment avec créativité leurs productions issues de la terre et de la forêt. Du bluet, une variante domestique de la myrtille, importée du Canada au début du XXe siècle, aux condiments comme l'aïl des ours, en passant par l'arnica, une foule de spécialités se fabrique ici.

Plus au Nord, destination Plainfaing, le voyageur peut s'enivrer des saveurs sucrées des fameux « bonbons des Vosges » fabriqués dans de grands chaudrons de cuivre. Sur la route, des fermes comme celle de Xefosse proposent de voir comment se transforme en délicieux Munster ou tomes, le lait des vaches Vosgiennes. Solides, musclées, petites, adaptées à la montagne, elles broutent sans mal dans les prairies un peu plus escarpées.

D’autres spécialités locales réjouissent le promeneur. Il peut être tenté par la salade vosgienne composée de pommes de terre tièdes, de lard ou lardons et de crème accompagnée de tartines de Munster fondu ou par les tartes à la brimbelle (autre nom des myrtilles ou bluets), la spécialité locale, qui ferait même se damner Belenos, dieu du soleil. C’est cette divinité celte, naguère célébrée sur les hauteurs du massif (actuel Parc Naturel régional des Ballons) qui a donné son nom au Ballon des Vosges et non la forme arrondie des monts. A chacun son soleil.

Dormir sur place

Museumotel

Pour passer une nuit unique dans des drôles de bulles zen blanches construites dans les années 60 par l'architecte franco-suisse Haüsermann et récemment rénovées.

88110 Raon l'Etape - Tel. 03 29 50 48 81 – www.museumotel.com

Chambres et table d'hôtes la Colline aux loups

88640 Laveline du Houx

Une ferme lorraine XIXe restaurée avec goût avec vue sur un jardin de prairie fleurie en harmonie avec l'environnement montagnard.

Tel. 03 29 67 21 49 www.la-colline-aux-loups.com

Photos : Marie Remande

Une version légèrement différente de cet article est parue dans les pages mag de la France Agricole du 4 octobre 2013
Cultures de la "Ferme du bien-être" à Gérardmer

Cultures de la "Ferme du bien-être" à Gérardmer

Rédigé par Marie Remande

Repost 0
Commenter cet article

Jean Louis Maître 11/11/2013 09:30

Merci, Marie! Tes mots font voyager et le voyage est charmant !

Perrat Pascal 11/11/2013 06:31

Merci Marie pour ce beau et bon plan